Dévorée en 1 semaine : Victoria (série)

J’avais entendu vaguement parler de Victoria, j’ai longuement hésité… et finalement la série s’est avéré être un vrai coup de cœur ! Il faut dire que je suis plutôt friande de séries britanniques. La série retrace généreusement la vie d’une femme importante dans l’histoire, mais dont on entend plus trop parler : On pourrait même presqu’y voir un brin de féminisme ! Allez, laisses-toi convaincre…

série

La série retrace la vie de la reine Victoria à partir du moment où elle a succédé au trône, très jeune. A 18 ans seulement, la jeune femme doit se confronter aux manières et aux habitudes de la Cour, aux jaloux de la couronnes, au peuple qui se rebelle… mais aussi aux hommes, car il lui faudra rapidement un mari.

[La première saison contient 8 épisodes, et il semblerait qu’une deuxième saison soit en cours de réalisation. A vos écran !]

Attention, la version française est vraiment (vraiment) ridicule. Non mais c’est quoi ces voix mécaniques ? Je recommande très fortement la VOSTFR. 

 

mon avis

 Une série presque parfaite…

La mise en scène, les costumes, les décors… Tout est nickel, l’esthétisme de la série est vraiment top. Au niveau des images et du montage, la façon de filmer reste très classique, avec peu de fioritures, ce qui nous permet de nous centrer directement sur l’histoire.

Les acteurs/actrices sont excellent, et notamment la jeune Jenna Coleman qui est délicieuse et apporte un vrai vent de fraîcheur à la série. On se centre principalement sur Victoria, ses difficultés face à la Cour, et surtout ses tourmentations amoureuses : La jeune femme, encore fragile, a bien décidé de ne pas se laisser faire. Malgré ce qu’on pourrait croire, Victoria reste humaine et généreuse. Et même son immaturité peut parfois être un peu excessive, elle est extrêmement attachante.

Le contexte géopolitique n’est donc pas central, il n’est présent qu’en guise de fond (les fans puristes de séries historiques devront donc peut-être passer leur chemin). Un réel effort est cependant réalisé pour que la série paraisse suffisamment réaliste, on a pas de contexte totalement absent.

vic

Son seul défaut : la musique

Si je dois trouver un défaut à cette série, je parlerais sûrement de la bande son. Le choix des musiques n’est pas horripilant, bien au contraire – cependant, les raccords ne sont pas toujours top et m’ont parfois gêné. Par là, je fait référence aux musiques qui se coupent au beau milieu, sans baisse de volume ou transition, afin de laisser place à une autre musique. On le remarque, on se dit qu’ils auraient pu faire un effort… Mais que quand même, cette série, elle est bien.

 

mon bilan

 

Encore une série qui retrace la vie d’une femme, une femme qui a marqué l’histoire sans vraiment marquer les esprits (du fait de son sexe bien évidemment). C’est un bel hommage à l’époque victorienne et une bonne série, divertissante, avec des personnages attachants. J’aurais peut-être aimé un peu plus de politique. Mais le fait que le contexte ne soit qu’arrière plan fait d’elle une série plus légère, et finalement ce n’est pas désagréable de se détendre un peu. Une bonne façon de réviser son anglais dans une ambiance british, avec un petit thé et des biscuits  ! (#OKLM comme on dit – comment ça on dit plus ?!)

Et toi, Victoria, tu valides ou pas ? T’as d’autres petites séries britanniques (ou pas) à me suggérer ?

salomette

Publicités

9 réflexions sur “Dévorée en 1 semaine : Victoria (série)

Lâches ton com' ! (#Skyblog)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s